| Qui nous sommes | Nous contacter ›


amandinequillon

Ply, Yuval Pick & Ashley Fure

Cinq étoiles filantes fusent. Ces visages, les aficionados de Yuval Pick les connaissent. Difficile d’oublier la barbe rousse d’Antoine Roux-Briffaud, la silhouette menue d’Anna Massoni, l’élancé Lazare Huet et la petite japonaise Madoka Kobayashi, tous danseurs permanents de la compagnie du CCNR. S’ajoute, à cette fine équipe, Alexis Jestin, qui a fait ses marques avec le chorégraphe Emanuel Gat. Les cinq interprètes, intrépides et volubiles, fendent l’air d’un pas brusque et prédestiné. L’architecture sonore devient la matrice d’un mouvement et d’un espace, le son se propage par bribe et donne forme à des séquences musicales insaisissables.

Créé et présenté dans le cadre du festival ManiFeste de l’Ircam, Ply est le fruit d’une rencontre presque évidente : celle de Yuval Pick, chorégraphe et directeur du Centre chorégraphique de Rillieux-la-Pape et de la compositrice américaine Ashley Fure. Yuval Pick confirmait déjà avec Popular Music (2005), Score (2010) ou No play hero (2012) une volonté évidente de lier l’écriture sonore et chorégraphique. Au-delà d’un simple accompagnement, cette nouvelle collaboration met en lumière une nouvelle matière et texture sonore sous-jacente : celle des danseurs présents sur le plateau, entre l’autopsie acoustique d’un geste et la mémoire sonore de ce dernier.

Enregistré principalement au cours d’une répétition et en studio, ces sons soulignent la polyrythmie des corps : la course des interprètes, leurs respirations ou le frottement de leurs peaux… Le travail électroacoustique d’Ashley Fure offre une nouvelle lecture sonore des déplacements, les interprètes sont tour à tour happés par les souvenirs sonores de leurs mouvements, leur perception est altérée, le son est dilaté, étiré, superposé, multiplié… De petites enceintes portatives sont transportées par les danseurs, des zones sonores apparaissent et disparaissent. Avec Ply, Yuval Pick poursuit l’exploration des liens entre musique et danse, l’intensité de cette pièce est à l’image de ces précédentes créations vigoureuses et rigoureuses : presque vitale.

Vu à la Maison des arts et de la culture de Créteil, dans le cadre du festival ManiFeste de l’Ircam. Chorégraphie : Yuval Pick, Compositrice : Ashley Fure, Danseurs : Lazare Huet, Alexis Jestin, Madoka Kobayashi, Anna Massoni, Antoine Roux-Briffaud, regard extérieur : Sharon Eskenazi. Création costumes : Magali Rizzo avec Pierre-Yves Loup-Forest, Création lumières : Nicolas Boudier, Réalisation musicale : Manuel Poletti. Photo Amandine Quillon / MAC Créteil.

Par

Publié le 12/10/2014


Partagez cette page


http://maculture.fr/danse/ply-yuval-pick-ashley-fure/