| Qui nous sommes | Nous contacter ›


My dinner with André_tg STAN_image de représentation 3 © Koen De Waal

My dinner with André, tg STAN & De KOE

Des téléviseurs éparpillés sur le plateau diffusent une vidéo d’un homme qui marche avec une certaine nonchalance dans les quartiers de la Bastille, c’est Wallace Shawn (incarné par Damiaan de Schrijver). Il nous annonce, en voix-off, qu’il va au restaurant diner avec ami de longue date : André Gregory, (incarné par Peter Van den Eede) et qu’il n’a aucune envie de le voir ou de l’entendre parler. Ses pas l’emmènent rue de la roquette, jusqu’à la façade du Théâtre de la Bastille. Instinctivement, notre tête fait volte-face vers les portes de sortie : l’acteur vient de rentrer dans la salle. Sur le plateau, une simple table de restaurant et une cuisine de restaurant dans laquelle s’affairent deux personnes. Chaque soir, des cuisiniers différents vont préparer en temps réel un repas différent aux deux personnages.

Créé en 1998 et présenté pour la première fois en 2005 en version française au Théâtre de la Bastille, My Dinner With André est directement adapté du long métrage, réalisé par Louis Malle en 1981, qui se déroulait dans un restaurant à New York et mettait face à face deux personnages qui interprétaient leur propre rôle. Damiaan de Schrijver et Peter Van den Eede nous confieront d’ailleurs au milieu du spectacle, pendant l’une de leurs multiples apartés, aimer ce film. « Normalement, avant de jouer au théâtre, les restaurants ne sont pas ouverts et quand le spectacle est fini, ils sont fermés, on va donc manger pendant le spectacle. » ajoutera Damiaan de Schrijver avec un certain appétit.

Face à face, autour de cette copieuse table de restaurant, les deux comédiens interprètent avec spontanéité et un incroyable naturel un texte jalonné de digressions, mêlant fiction et réalité. L’un est bavard et ne touche pas à son repas, l’autre l’écoute et finit toutes ses assiettes. De l’apéritif au café, les deux complices vont parler de leur vie, de la société dans laquelle ils évoluent et bien sûr de théâtre. Le duo sollicite implicitement le public qui, au fil de la conversation, va prendre aise et parfois lui répondre. Damiaan de Schrijver regarde souvent la salle, une main au-dessus des sourcils afin de se protéger de la lumière. Brouillant les frontières comédiens-personnages, la mise en scène créée inévitablement un espace d’échange et intime entre le plateau et les spectateurs. Nous sommes presque des invités à leur table et c’est avec un plaisir non dissimulé qu’on les écoute converser de sujets aussi passionnants que triviaux.

Vu au Théâtre de la Bastille à Paris. D’après « My Dinner with André » de Louis Malle. Texte et adaptation André Gregory et Wallace Shaw. Traduction française Martine Bom, costumes Inge Büscher, décor tg STAN et De KOE, photo de Koen De Waal.

Par

Publié le 05/11/2014


Partagez cette page


http://maculture.fr/theatre/my-dinner-with-andre-tg-stan-koe/